Coordonnées

  • 46 Route de Nîmes 30200 BAGNOLS SUR CEZE
    46 Route de Nîmes
    30200 BAGNOLS SUR CEZE
  • Tél : 04 66 89 97 76

Ligament croisé LCA

LA RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR

 

 

Le genou (grasset) des animaux peut subir comme chez l’homme des traumatismes plus ou moins sévères entraînant des lésions des structures que le compose.Ainsi les ligaments, les ménisques, le cartilage, la capsule articulaire, le insertions musculaires…. sont autant de structures pouvant être endommagées.Il existe à l’intérieur du genou 2 ligaments appelé les “ligaments croisés” en rasion de leur morphologie “croisée” l’un par rapport à l’autre. L’un est dit ligament croisé antérieur (LCA) l’autre postérieur (LCP). Lors de traumatisme plus ou moins important le LCA peut se rompre et entraîner d’abord une douleur vive, une boiterie sans appui  puis une boiterie avec appui. La rupture du LCA crée une instabilité du grasset à l’origine des lésions arthrosiques futures. La biomécanique du grasset du chien diffère de celle de l’homme et les stress imposés sur le tibia vont sans arrêt déplacer le tibia vers l’avant et générer douleur et arthrose.

Lors de déchirure du ligament croisé antérieur, le chien n’est généralement plus capable de prendre pleinement appui sur sa patte et parfois même il ne pose plus la patte. Pendant la marche, le tibia (os de la jambe) glisse vers l’avant par rapport au fémur (os de la cuisse). C’est le «signe du tiroir antérieur» cette laxité constatée lors de l’examen de l’articulation. C’est pour cette raison que le traitement des rupture du LCA doit être faite préférentiellement chez le chien de manière chirurgicale.

Pour ce faire il existe  plusieurs types d’intervention chirurgicales :

1. DES TECHNIQUES DITES EXTRA-ARTICULAIRE :

Technique de Flo :

Cette technique consiste à placer en extra-acticulaires (médial ou latéral) des implants synthétiques (Fil de polypropylène, fil de polyester, fil de nylon, ruban de nylon, Fiber Tape ….)  reprenant la direction du ligament croisés initial. Le passage se fait par passage derrière les sésamoides et au travers la crête tibiale. Cette technique permet de traiter la quasi totalité des chiens. Avec l’arrivée sur le marché des nouvelles fibres, cette technique va retrouver un regain d’intérêt.

Technique Tight Rope :

Une technique par stabilisation extra-articulaire ISOMETRIQUE à l’aide d’un implant en “FiberTape” :Cette technique extra-articulaire repose sur le placement isométrique d’un implant en “FiberTape” incassable et dont les support sont des surface solide (os). De ce fait la stabilité obtenue est “rigide”. La technique nécessite du matériel de pose et de mise ne tension de l’implant assurant une tension adéquate déterminer par les études “Arthrex”.

 

 

2. DES TECHNIQUES PAR OSTEOTOMIE (COUPE OSSEUSE) : TPLO - TTArapide 

Ces techniques par ostéotomie TPLO (Tibial Plateau Levelling Osteotomy) ou TTA (tibial tuberosity Advancment) visent à modifier les contraintes sur le LCA.

->première génération d’ostéotomie : Technique TPLO : MODIFICATION DE L'ANATOMIE PAR RAPPORT AUX FORCES ARTICULAIRES

L’ostéotomie de nivellement du plateau tibial (ou TPLO pour « Tibial Plateau Leveling Osteotomy») est une intervention chirurgicale destinée à modifier la biomécanique du genou afin d’éliminer la douleur et l’instabilité provoquées par la rupture du ligament croisé antérieur. La TPLO a été mise au point il y a 25 ans mais sa réalisation large date de 10 ans environ et il s’agit d’une des interventions orthopédiques les plus pratiquées sur le chien dans le monde. L’intervention chirurgicale consiste à pratiquer une coupe arrondie à proximité du plateau tibial. La partie supérieure du tibia est ensuite pivotée pour corriger l’inclinaison du plateau tibial (ce qui explique l’utilisation du terme «nivellement»). Une plaque métallique permet de maintenir la position du tibia pendant la consolidation de l’os.

 

-> Nouvelle génération d’ostéotomie :Technique TTA rapide : MODIFICATION DES FORCES ARTICULAIRES PAR RAPPORT A L'ANATOMIE

C’est un technique plus récente que la TPLO, moins traumatisante et très efficace. Après une formation spécifique délivrée par le créateur de cette technique le dr Samoy, le Dr Gilles pratique cette intervention très particulière.

Dans cette technique la crête tibiale est ostéotomisée de manière contrôlée et stabilisée par un implant et des vis en titane (image ci-dessous). Cette coupe ayant pour effet d'annuler les forces s'éxercant sur le LCA.
La TTA déplace les forces de l'articulation par rapport au plateau tibial, elle ne modifie pas la géométrie de l'articulation.
Lors d'une TTA (tibial tuberosity Advancment) la biomécanique du genou est modifiée de manière à annuler les forces s'exercant sur le ligament croisé antérieur.
La TTA restaure le contact fémoro-tibial et tient compte de la force de stabilisation du muscle quadriceps.

  

 

Pour plus d'informations sur cette intervention et son succès, cliquez sur TTA

 

Nous vous proposons 3 méthodes (Flo , Tight ROPE ou TTA-rapid), dont le choix sera dicté par différents paramètres :

- la taille de l’animal
- l’anatomie du grasset concerné
- le coût
- la préférence du chirurgien

Aujourd'hui notre préférence va : 

- Pour les grands chiens à la TTA
- Pour les petits chiens ou les chat aux techniques extra-articulaires.

Lors de la consultation préanesthésique nous vous exposerons les différentes options et le choix sera fait ensemble après explication et devis.

Dans tous les cas et quelque soit la technique le pronostic reste bon en l’absence de lésion méniscale ou de processus arthrosique sévère