La consultation Douleur

La clinique de la croix-bleue est spécialisée dans la prise en charge de la douleur chronique et pathologique des animaux de compagnie. Ces douleurs sont souvent réfractaires aux traitements antalgiques habituellement prescrits par les vétérinaires. Par ailleurs, certains animaux, en raison de leur âge ou de maladies intercurrentes, ne peuvent pas être traités avec les méthodes conventionnelles.

C'est pour cette raison que le Centre Anti-douleur de la clinique de la croix-bleue travaille en complémentarité avec votre vétérinaire traitant afin d'offrir un soutien scientifique et technique pour l'évaluation, le diagnostic et la prise en charge des douleurs chroniques, réfractaires ou pathologiques.

Pour quelles raisons amène-t-on son animal à une consultation de gestion de la 
douleur ?

Quels animaux bénéficient d'une consultation de prise en charge de la douleur ?

  • les animaux pour lesquels les traitements analgésiques conventionnels ne sont pas suffisants
  • les animaux qui ne peuvent pas être traités avec des traitements analgésiques conventionnels (a cause de maladies intercurrentes : rénales, hépatiques)
  • les animaux pour lesquels l'origine de la douleur n'est pas élucidée

les animaux nécessitant une prise en charge de la douleur palliative parce qu'aucun traitement médical ou chirurgical n'est envisageable pour leur maladie.

Quels types de douleurs peuvent être traités ?

Tous les types de douleurs peuvent être prises en charge. Par exemple :

  • les douleurs musculaires
  • les douleurs ostéo-articulaires : arthrose, douleurs ligamentaires (ex : traitement conservateur)
  • les douleurs cancéreuses
  • les douleurs neurologiques
  • les douleurs rachidiennes (ex : traitement conservateur des hernies discales)
  • les douleurs viscérales (ex : cystites ... )
  • les douleurs dermatologiques (ex : otites chroniques ... )
  • les douleurs d'origine non déterminée

 

Comment bien préparer votre consultation douleur?

Dès la prise de rendez-vous, vous recevrez par mail un questionnaire préparatif. Prenez soin de bien y répondre. Si possible, renvoyez-nous le avant la consutation.

  • amenez toutes les radiographies ou les examens sanguins déjà réalisés par votre vétérinaire habituel
  • si votre animal prend ou a pris un traitement anti-douleur, pensez à amener ses médicaments avec vous (ou une liste précise de leurs noms)
  • pendant la consultation, nous vous poserons un certain nombre de question sur les changements de comportement de votre animal au cours de ses activités quotidiennes (son alimentation, ses jeux, ses promenades, son caractère avec les autres animaux ou les humains ...). Il est donc utile que vous observiez bien ces comportements avant de venir en consultation. N'hésitez pas à en parler avec d'autres membres de votre entourage qui auront peut être aussi remarqué des changements

Si votre animal présente des comportement « étranges » qui vous font penser qu'il est douloureux, n'hésitez pas à filmer ces épisodes afin de les montrer au vétérinaire lors de la consultation (avec un Smartphone par exemple)

Il vous sera aussi demandé de nous faire parvenir les détails de l'alimentation de votre animal: Proteines, matières grasses, cellulose, cendres brutes, eau, ou bien l'énergie en Kcal par gramme d'aliment. Si vous ne trouvez pas ces indications, contactez-nous afin de vous y aider.

 

Comment évaluer la douleur de votre animal,

quels sont les signes indicateurs de douleur ?

Parce que les animaux ne peuvent exprimer leur douleur avec des mots, l'évaluation et la prise en charge de la douleur chez eux est complexe.

Contrairement à la douleur aiguë qui s'exprime de façon plus évidente (ex : boiterie, cris ou gémissements), la douleur chronique chez les animaux s'exprime par des changements de comportements subtils. Il peut parfois être difficile de détecter ces changements parce qu'ils apparaissent insidieusement, et ils sont souvent faussement attribués à la vieillesse.

Au-delà de la sensation physique désagréable, la douleur chronique est responsable de stress et d'une diminution de la qualité de vie. Elle induit des changements comportementaux, qui, lorsqu'on les détecte, nous permettent de comprendre que les animaux domestiques souffrent au quotidien.

Certains changements de comportements peuvent vous alerter sur le fait que votre animal est douloureux :

Votre chien :

  • perd l'appétit
  • a moins d'enthousiasme pour jouer ou pour sortir se promener
  • est devenu irritable ou agressif à l'égard des humains (enfants en particulier) ou des autres animaux
  • se lèche sans arrêt à un endroit
  • refuse de monter dans la voiture, sur le lit ou sur le canapé
  • refuse de monter les escaliers
  • semble triste, fatigue, a pris « un coup de vieux »
  • recherche systématiquement la chaleur ou au contraire le froid pour se coucher
  • est devenu très collant ou au contraire très distant
  • ne vous fait plus la fête le matin
  • ne dort plus bien la nuit.

Votre chat :

  • ne saute plus
  • ne fait plus ou peu sa toilette
  • ne joue plus
  • est devenu irritable

Attention : ces symptômes ne sont pas spécifiques de la douleur et peuvent tout aussi bien résulter d'une autre maladie. Si vous constatez certains de ces symptômes et/ou si vous pensez que votre animal est douloureux, la première chose à faire est de consulter votre vétérinaire

 

NB : il est important de noter que la prise en charge de la douleur est un accompagnement mais ne constitue pas le traitement de fond de ces affections et qu'un traitement médical ou chirurgical peut être nécessaire